mobile (portrait)
mobil - mini-tablet
mini-tablet - tablet
larg tablettes - normal computer
normal computer - larg screen computer

Salon du Végétal

Nantes - Parc expo
19 - 20 - 21 juin 2018
Vous avez ajouté un EVENEMENT à votre parcours de visite
Vous avez ajouté un EXPOSANT à votre parcours de visite
11 Apr 2018

Il existe de nombreuses pistes pour valoriser les plantes classiques. En voici trois qui peuvent être explorées.

Les plantes classiques peuvent aussi

entrer dans la tendance


reinventerlesclassiquesMettre en avant des nouveautés, c’est très bien. Mais comme me l’a dit un producteur « On ne peut pas vendre que des nouveautés, il faut bien que l’on s’occupe aussi de nos gammes classiques qui réalisent la plus grosse partie de notre chiffre d’affaires… »

Il existe cependant de nombreuses pistes pour valoriser les plantes classiques, mais il faut pouvoir les regarder avec un autre œil. Trois pistes parmi d’autres peuvent être explorées :

S’intéresser aux tendances

S’intéresser aux tendances sur les salons, lire les publications concernant les évolutions en ce domaine et se poser la question : Mais comment mes pensées, mes géraniums, ou mes œillets d’inde peuvent-ils ou elles entrer dans la tendance ? Suivre les tendances n’est nullement une obligation. On peut même parfois volontairement être à contre tendance. Mais en général, les tendances émergent par un espèce de consensus qui est la traduction de ce que pense, consciemment ou inconsciemment nos consommateurs et consommatrices. Alors pour nos plantes classiques ? La couleur, la forme, le contenant, peuvent permettre de mettre en lumière même des plantes très traditionnelles. Encore faut-il s’intéresser aux tendances qui évoluent chaque saison et s’agiter les neurones pour trouver comment mettre nos plantes classiques dans l’air du temps. Le Cyclamen, par exemple, a retrouvé des couleurs en captant très bien les tendances.

Revoir ses plantes classiques pour leurs fonctions

Les plantes d’ornement ont bien entendu une fonction principalement décorative, mais « what else ? », quoi d’autre ? Pourquoi ne pas envisager la plante classique en « compagnonnage », en association. Avec quelle autre plante ma classique peut elle pousser en s’associant pour un bénéfice mutuel ? Peut-elle avoir un effet répulsif contre les parasites, ou un effet bénéfique pour les insectes pollinisateurs ? Peut-elle devenir grimpante pour me protéger des regards ? Ou au contraire occuper le terrain à la place d’autres plantes plus invasives ? En cette période d’interdiction règlementaire des herbicides préjudiciable à l’environnement, l’alternative végétale est à l’ordre du jour. Pour maintenir propre et agréable un pied de mur par exemple, il vaut mieux planter des campanules vivaces que de traiter tous les mois pendant la saison printemps-été.

Rechercher l’histoire de la plante

Chaque plante a une histoire, surtout les plantes classiques ; elles ont eu des affinités avec nos anciens, elles ont illustré des moments historiques. Les explorateurs et les botanistes qui les accompagnaient ont ramené en Europe la plupart des plantes que l’on dit aujourd’hui classiques. À notre époque, les consommateurs sont curieux d’histoire, même s’ils ne l’expriment pas. Par exemple, la découverte du Pelargonium appelé Geranium Africanum a été faite dans  La colonie du Cap (située en Afrique du Sud) sur la route des épices, en 1691. Des apothicaires accompagnant les garnisons hollandaises au Cap ont découvert que ses grosses racines tubéreuses qui étaient utilisées localement contre la dysenterie leur permirent de mieux survivre au long voyage vers l'Europe où il fut cultivé au début du xviie siècle.

En conclusion, demandons nous comment le jardinier ou l’amateur voit ses plantes et leurs usages. Que cherche t’il ? Des végétaux décoratifs, cosmétiques des plantes qui soignent, des plantes conviviales ? La curiosité et l’innovation peuvent permettre à nos plantes classiques d’entrer dans la tendance. Rendez-vous au Salon du Végétal, du 19 au 21 juin 2018 à Nantes, pour découvrir toutes les innovations et concepts marketings de la filière.

TOUTES LES ACTUALITES