Accueil » Exposants/Partenaires » Interview de Florian Bonnot – Directeur commercial de l’activité horticole de Fleuron d’Anjou
Exposants/Partenaires

Interview de Florian Bonnot – Directeur commercial de l’activité horticole de Fleuron d’Anjou

« Fleuron d’Anjou, le Végétal à la base du bien-être et de la santé »

Interview de Florian Bonnot, Directeur commercial de l’activité horticole de Fleuron d’Anjou

Quelle est votre vision de la filière horticole ?

Nous avons besoin de prendre de la hauteur pour avoir une vision au plus loin. Après cette pandémie et les divers éléments géopolitiques mondiaux qui agissent et entraînent des répercussions sur nos activités, la filière est déstructurée. Elle a eu très peur au début de la pandémie et toutes les forces de la filière se sont activées pour obtenir des dérogations afin d’obtenir l’ouverture des jardineries et que le végétal soit placé comme produit essentiel. Après une année 2020 de pertes économiques énormes pour la filière notamment de production, elle a connu une bonne année 2021. En 2022, nous remarquons que les consommateurs ne sont pas là à cause d’un climat sociopolitique qui préoccupe et des inquiétudes avec la guerre en Ukraine. La liberté des consommateurs à ressortir, la météo incertaine, l’inflation, l’inquiétude des élections présidentielles puis législatives sont autant de points qui jouent contre la filière horticole.
Fleuron d’Anjou se doit, en tant que coopérative, d’accompagner et encourager ses producteurs-adhérents ainsi que les équipes commerciales.
Nous avons des projets pour l’avenir qui nous permettent d’avancer, de regarder au loin et de travailler l’innovation. Le retour du salon du Végétal, après 2 ans d’absence, dans sa ville historique qu’est Angers, motive cette filière faite d’hommes et de femmes passionnés.
Fleuron d’Anjou a mis en lumière lors de Végétal Connect en 2021, le projet de mettre le végétal au cœur du bien-être et de la santé. Nous proposons des gammes de condimentaires, de potagères, de plantes fleuries, de plantes vivaces et bien d’autres.
Quoi de mieux que produire ses propres légumes sains et goûteux ? Quel bonheur de s’entourer de végétaux pour créer un environnement paisible. Le jardinage est une activité physique qui participe au bien-être. L’idée que les plantes participent au bien-être au quotidien n’est plus à démontrer ! Nous nous devons de démocratiser le végétal pour tous, par tous pour répondre à cette appétence du végétal et des produits « loisirs jardin », atout santé et bien-être, que l’on soit dans une zone rurale reculée ou bien dans un cœur de ville densifié et cela dans les mêmes conditions logistiques et tarifaires pour l’utilisateur de nos produits.
Le salon du Végétal va permettre à tous les acteurs de se retrouver, ainsi que les consommateurs. Nous avons une responsabilité collective, entre producteurs et distributeurs, en tant que filière horticole de répondre aux attentes des consommateurs hybrides qui ont des nouvelles façons de consommer (Drive, click and collect, …).

Pourquoi Fleuron d’Anjou participe au salon du Végétal ?

Le salon du Végétal nous permet de montrer à nos clients (distributeurs) et aux utilisateurs de nos produits que nous avons la réponse pour promouvoir ce végétal sur un axe santé – bien-être. Nous avons des solutions à leur proposer, tant pour les magasins que pour les utilisateurs des produits. Fleuron d’Anjou, en tant que coopérative, émanation d’un collectif de producteurs, représente des hommes et des femmes de terrain, du terroir qui façonnent le paysage de l’Anjou au quotidien. Être présent au salon du Végétal, c’est pouvoir montrer nos valeurs et agir en faveur de l’utilisateur. Il est donc inconcevable de ne pas être présent au salon du Végétal en tant qu’acteur de l’Anjou.

Parlez-nous de la présence de Fleuron d’Anjou au Cœur Végétal * ?

Nous sommes partenaires du Salon du Végétal que nous souhaitons une réussite. Nous nous devons d’être acteur actif en participant au Salon du Végétal et au Cœur Végétal, deux approches différentes pour répondre à la cible clients (distributeurs) et utilisateurs (consommateur final). Il s’agit de 2 opportunités différentes pour s’exprimer, l’une sur un stand personnalisé avec des relations bilatérales et l’autre, un espace de déambulation avec des produits en démonstration. On y observe des produits et non des marques. Ce Cœur Végétal permet de mettre en avant notre savoir-faire et de rendre plus visibles nos produits.

*Espace d’exposition au cœur du salon pour faire valoir l’importance du végétal dans notre société, avec une Market Place qui présentera les produits des producteurs exposants et des scènes jardin. Le tout autour de 2 grands thèmes : Le végétal au service des territoires et le végétal au service de l’homme, source de bien-être.

Stéphanie Chaillot

 

SUIVEZ-NOUS

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Recevez tous les mois l’actualité et les nouveautés du Salon du Végétal.

S'inscrire à la newsletter